-- ETAM -- Shotokai Ryu --
Les katas

Les katas

Un kata est plus qu'une succession de techniques de défense et d'attaques rigoureusement codifiées. C'est la recherche de l'efficacité maximum, de la perfection et de la maîtrise du corps et de l'esprit.

La souplesse et la flexibilité sont des caractéristiques naturelles du corps humain, la rigidité est la marque de la mort. Qu'ils soient effectués lentement ou rapidement les mouvements doivent être fluides et jamais stoppés brutalement. D'après Maître Egami, on peut effectuer Taikyoku en cinq secondes, mais il est sûrement plus difficile de l'effectuer en trois, cinq ou quinze minutes sans interrompre le mouvement. A l'origine il y avait dix-neuf katas en shotokai. Maître Egami suggérait d'abandonner les katas Taikyoku nidan et sandan et de ne pratiquer Ten no kata que lorsque celui-ci aurait été suffisamment étudié par les maîtres, dans l'esprit actuel.

A ce-jour, les katas étudiés sont :

Grade Nom du kata Commentaires Photo
5ème kyu Taikyoku shodan le "kata de l'univers "
4ème kyu Heian shodan Heian signifie "l'esprit paisible", c'est l'état auquel on parvient lorsqu'on maîtrise les cinq heian car on peut alors se défendre efficacement dans la plupart des cas
3ème kyu Heian nidan
3ème kyu Heian sandan
2ème kyu Heian yodan
2ème kyu Heian godan
1er kyu Bassai dai ce nom signifie "pour entrer dans une forteresse", les mouvements représentent l'esprit nécessaire pour passer d'une situation où on est désavantagé à une situation où l'on prend l'avantage, comme c'est le cas pour prendre une forteresse ennemie
1er kyu Tekki shodan c'est le "cavalier", ces katas sont caractérisés par la position du cavalier (kibadachi)
1er dan Kanku dai c'est "regarder le ciel", cela provient du premier mouvement où on lève les mains et on regarde le ciel
2ème dan Tekki nidan
2ème dan Hangetsu signifie "demi-lune", provient des demi-cercles effectués avec les mains et les pieds
2ème dan Enpi c'est "le vol de l'hirondelle" qui est rappelé dans la succession de certains mouvements ascendants et descendants
2ème dan Jion provient probablement d'un moine du temple bouddhiste Jion
3ème dan Bassai sho
3ème dan kanku sho
3ème dan Jitte c'est "dix mains", maîtriser ce kata c'est avoir l'efficacité de dix mains
3ème dan Gankaku "la grue sur un rocher", ce nom est dû aux positions sur un pied qui rappellent une grue posée sur un rocher et prête à fondre sur sa proie
3ème dan Jiin
4ème dan Tekki sandan
4ème dan Meikyo
4ème dan Sochin
4ème dan Nijushiho kata des 24 pas
4ème dan Unsu
5ème dan Chinte
5ème dan Wankan
5ème dan Gojushiho sho kata des 54 pas
5ème dan Gojushiho dai
Taikyoku nidan
Taikyoku sandan
Ten no kata le "kata de l'univers ", il est utilisé comme une des formes d'entraînement au combat

Les katas Tekki, Jutte, Hangetsu, Jion et Ten no kata viennent du Shorei-ryu, école qui visait à développer la force physique et la puissance musculaire; les katas Heian, Bassai, Kanku, Enpi, Gankaku ont leur origine dans le Shorin-ryu, école dont les buts étaient plutôt la légèreté, la grâce et la vitesse. Taikyoku est à rattacher à cette dernière école.
                  Site web : shotokai.free.fr Contact : georges.landa@laas.fr